Me voici arrivé à la maison autonome, un lieu magique où nature et construction se marient de manière harmonieuse !

C'est un endroit très fort en énergie qui impose le silence et le respect au premier abord, prendre le temps de prendre soin de chaque espace de nature ou des petits êtres apparaissent un peu partout, nous y trouvons fontaines et autres curiosités que je présenterai ensuite dans cette page.

Premier jour: accueille et visite par Brigitte Baronnet qui me fait visité un lieu que je connaissais déjà depuis mon adolescence mais qui aujourd'hui a bien évolué ! Nous pouvons trouver la maison principale complètement autonome énèrgéthiquement ( la faute est exprès ^^), un grand zôme pour les moments de méditation ou de danse, une maison 3 E,(qui reçoit les gens de passage) sur laquelle je reviendrai plus en détails.

Nous traversons ensuite un espace de nature où se trouve un grand jardin collectif en forme de mandala, de l'autre coté d'un petit ru qui passe entre deux champs est l'éco-hameau ou Céline et un couple partage divers habitations.

Il y a l'Habiterre projet a l'initiative de Patrick Baronnet qui est une maison éco-logique à moins de 12.000 euros ! 

DSC_4471

Un grand espace commun en finition pour l'éco-hameau ( salle pour le lunch, une cuisine et une salle de bain )

DSC_4640

DSC_4644

DSC_4638

Une yourte où vis une famille de 4 personnes Cécile, Olivier, Jolan et Méline qui construisent sous un hangar un habitat en paille.

Tout plein de projets pour accueillir et former des woofers tel que moi encore novice dans tous ces domaines ......

Ici l'instant est précieux et nous perdons pas de temps, juste le temps de poser mon bagage pour rejoindre Céline qui poursuit le projet d'Habiterre pour en faire sa maison.

Je suis assigné à cette ouvrage pour aider aux finitions intèrieures ( isolation du sol avec du chanvre ), nous formons un sous plancher pour séparer le hérisson de cailloux et le chanvre avec  de l'air entre les deux. Le bois ça me connais bien et j'aime travailler cette matière noble à mes yeux.

DSC_4650

DSC_4474

 

 

 

 

 

 

Deuxième jour : Le mercredi est la journée collective pour le jardin mandala c'est une journée spécial car l'autonomie passe aussi par l'alimentation qui nous viens principalement de notre Terre, nous commençons par le labour de petite parcelle située aux directions adaptées au plantes terrestres car dans le mandala chaque plante tient une place précise selon sa nature. Journée pomme de terre ! Dans certains pays où la culture de la pomme de terre constitue une base alimentaire importante et là nous ne manquons pas de célébrer et rappeler les traditions familiales liées à ce légumineux. Nous plantons diverses variétés pour préserver la diversité et aussi donner de la couleur au jardin. Au centre nous plantons une angélique, nous récitons trois ohm tibétains pour inviter la fleur dans son nouvel espace.

Mon après-midi se termine à l'Habiterre avec Céline où nous continuons le sous plancher.

Troisième jour : Habiterre , nous installons un frigo dans le sol fait à partir d'une buse de canalisation, système ingénieux pour garder à une température constamment fraiche les aliments.

Fin de ma première semaine à la maison autonome car des activités extèrieures m'appel ( concert d'un grand amis ^^).

Le travail se fait dans un rythme respectueux de chacun et des temps de méditations sont accordés après les repas, dans chacunes des activitées un esprit de coopération  est accompagné d'explication précise sur les pourquoi et comment.

Le soir chacun retrouve son espace intime ( moi la maison 3 E ) et le repas se fait en autonomie. Evidemment je précise que tout est bio, plutôt végétarien et nous glanons des plantes sauvages

à chaque repas pour se familiariser à cette nourriture abondante dans une nature protégée.

Deuxième semaine :

Avec Céline nous avons enfin réussi à intégrer le frigo dans le sol ( découpe précise ! ), et quasi fini le sous planché, nous prenons le temps de bien réfléchir les choses pour une pérénnité maximum. 

Viens ensuite la journée mandala ou tous ensemble déserbons patiemment les parcelles pour préparer les futurs plantations, toujours dans la bonne humeur et dans la rencontre de chacun c'est un moment pris en charge par Brigitte qui nous transmet avec une patience infinie et une douceur remarquable ce qu'elle sait. Dans ce lieu l'instant est partagé dans le respect le plus total de chacun et laisse la possibilité à tous de de vivre en harmonie au sein du groupe, j'ai rarement connu un endroit où il fait si bon vivre et personnelement m'y sent au paradis ! ^^

Journée compost: un compost est une chose très importante dans un lieu de nature, il nous sert à enrichir les sols et donne un terreau formidable pour les plantations à venir.

Comme le lieu fonctionne avec des toilettes sèches pour augmenter la décomposition nous faisons de la paille activée qui consiste à piétiner la paille en l'humidifiant, nous entassons au maximum la paille pour casser les brins puis au bout de quelques jours nous obtenons une chaleur importante qui nous permet de monter le composte en température pour tuer les éventuelles bactéries pathogènes.

Le vendredi j'aide Brigitte à nettoyer son espace jardin et remettre les fontaines en état en enlevant des plantes d'eau trop volumineuse.

Suite à un accident ma troisième semaine est diminuée à deux jour sur l'habiterre avec Pauline une woofeuse qui est là depuis deux semaines, je la forme aux technicité du bois et nous finissons le sous planché.

Quatrième semaine, je commence à maitriser le sujet et les lieux, selon moi il faut 1 mois pour prendre en main un lieu de vie et apprivoiser les habitants.

Je commence le mardi et le mercredi pour labourer le jardin mandala et l'apres midi le début du planché de l'habiterre.

Un appel aux woofer est donné à Patrick et Brigitte pour aider un éco site dans la Drôme, je répond présent à cet appel.

Jeudi préparation de la terre pour planter du sorgho une céréale africaine et l'après midi je tri et concasse de la terre pour préparer de la barbotine ( base pour les enduis terres). Le soir Céline à un an de plus et nous préparons une fête surprise pour elle, repas coopératif, chants et partage de coeur sont au rendez vous ! Cette soirée cloture bien mon séjour ici.

Avant mon grand départ vers le sud je tiens à finir ma semaine en beauté en faisant une dale chaux chanvre pour l'habiterre et réparer le vélo de Brigitte qui était crevé....ce sont tous des amours dans ce lieu que je quitte vers midi l'âme en joie de tous ces moments.

Pour plus de photos suivez le lien Heole qui est le site de lamaison autonome......